Biscuit moelleux sans gluten à la Fleur d’Oranger, Figues & Amandes effilées, coulis de fruits rouges

ECG IgG TCC Rusty Watt pH Dessert Sans Gluten

  • Technique

Allumer le four à 200°

Etaler un papier cuisson sur une plaque allant au four

  • Biscuits
  1. Mettre 200 grammes d’amandes en poudre dans un cul de poule avec les 150 g de sucre, la cannelle, le zeste de citron, et la fleur d’oranger
  2. Monter 2 blanc d’oeufs en neige ferme avec une pincée de sel
  3. Mélanger les 2 appareils délicatement
  4. Former des boulettes de 3 cm de diamètre avec les mains légèrement mouillées pour ne pas que ça colle aux mains
  5. Utiliser un peu de sucre blanc pour l’enrobage, une fois que la boulette est formée
  6. Disposer les boulettes en quinconces, pour ne pas qu’elles se touchent, et les aplatir légèrement avec la paume de la main
  7. Enfourner pour 10 à 15 minutes selon le four et le résultat escompté. Les biscuits sortent légèrement mous, mais durcissent en refroidissant. Si on veut garder le moelleux, 10 à 12 minutes suffisent. Sinon, à 15 minutes, ils sont plus croquants. C’est une affaire de goût individuel
  • Coulis

1 petit bol de fruits rouges, frais ou surgelés, mixés avec 1 CS de sucre

  • Dressage

Utiliser de préférence comme plat de service un bol pour les gâteaux avec coulis, car dans une assiette, le biscuit parait riquiqui. Ajouter le coulis de Fruits Rouges, quelques morceaux de figues fraîches, et enfin quelques amandes effilées

Ingrédients

  • 200 grammes d’amandes en poudre
  • 150 grammes de sucre moscovado ou rapadura
  • 2 blanc d’oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 CC cannelle
  • 1 CC zeste citron
  • 1 CS d’eau de Fleur d’Oranger
  • Un peu de sucre blanc pour l’enrobage
  • Coulis de Fruits Rouges (1 petit bol de fruits rouges, frais ou surgelés, mixés avec 1 CS de sucre)
  • Figues fraîches
  • Amandes effilées

Le saviez-vous !

Le gluten est responsable de la maladie coeliaque, une intolérance au gluten auto-immune. Mais il existe aussi des intolérance au gluten non coeliaques (NCGS), et des sensibilités individuelles à ses peptides.

De plus, les blés actuels ayant été sélectionnés pour leur capacité à être élastiques à la panification, ils contiennent beaucoup plus de gluten,  on leur rajoute parfois même des sirops de glutens pour le confort en bouche. Mais le confort s’arrête à la bouche, car passés au niveau du tube digestif, ces glutens en grosse quantité ont tendance à créer une perméabilité intestinale, à cause de la gliadine qu’il contiennent, même chez ceux n’ayant pas d’intolérance [51, 54, 55, 56, 57]

Alors, si la mode du No-Glu est bien une tendance, alléger nos assiettes en glutens reste une bonne idée!